Après la défaite des Vénètes face à l'armée de César, en 56 avant J-C, la Gaule est entièrement conquise quelques
années plus tard. Pourant, il faut attendre le règne de l'empereur Auguste (-27 à +14), pour que l'Empire Romain
organise ce nouveau territoire et le découpe en plusieurs provinces (Belgique, Celtique, Aquitaine et Narbonnaise).
© Copyright 2014  Le Pennec Christophe. Tous droits réservés
La Gaule devient une province romaine
Incluse dans la Lyonnaise, l'Armorique romaine comprend cinq cités, chacune administrée par
un chef-lieu : Nantes, Rennes, Corseul, Carhaix et Vannes. Ces villes sont rapidement reliées
entre-elles par un réseau de voies de circulation, de plus en plus dense au cours des siècles.
L'Armorique romaine
Quand Vannes s'appelait DARIORITUM
La ville antique de Vannes a donc été fondée vers 10 avant notre ère, sous le règne d'Auguste.
Appelée
DARIORITUM, elle était le chef-lieu de la cité gallo-romaine de Vénètes.
Elle figure d'ailleurs sur la table de Peutinger (Tabula Peutingeriana), une copie du 13e siècle
d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain.
Le Morbihan avait aussi plusieurs autres villes romaines secondaires :

-SULIM
(Castennec),
-DURETIE (Rieux)
et Locmariaquer.
Vannes est aujourd'hui connue pour la beauté de sa ville (remparts, monuments historiques, ...). Pour autant,
son patrimoine archéologique n'en est pas moins important. Depuis le milieu du 19e siècle et surtout depuis
les années 1980, des campagnes de fouilles ont permis la mise au jour de nombreux vestiges antiques.
Si l'histoire des origines de cette ville vous intéresse,
je vous invite à me suivre pour la découvrir.
Introduction :
Après la conquête de Jules César
Ce découpage est modifié quelques décennies plus tard en trois Gaules : Lyonnaise, Aquitaine et Belgique, avec
pour unique capitale Lyon (
LUGDUNUM). Ces provinces sont elles-mêmes subdivisées en cités "civitas" (territoires
à peu près équivalents aux départements actuels).
Les origines gallo-romaines de Vannes
2000 ans d'histoire, 150 ans d'archéologie
Détail de la Table de Peutinger
Transcription actuelle