Actualités archéologiques à Vannes
2013
Place du général de Gaulle
Le creusement de ce container de tri sélectif a débuté fin février 2013. Dès le début des travaux, sont apparus un
épais mur en mortier beige et rose, puis une deuxième maçonnerie parallèle en mortier de tuileau. Le Service
Régional de l'Archéologie, après avoir été informé, m'a demandé de procéder aux vérifications archéologiques
nécessaires. Les premières observations nous confirment que ces vestiges sont de toute évidence une piscine
de thermes publics antiques. Large d'environ 2,90 mètres (soit 10 pieds romains), le bassin est délimité au Sud
par une imposante maçonnerie dotée d'un cuvelage et forme le pignon de l'édifice. Au Nord, on observe une
succession de marches. Deux sondages ponctuels effectués au fond du bassin révèlent la présence d'un dallage,
de très belle facture, constitué de grandes plaques en schiste ardoisier bleu fixées dans le mortier.
Un élargissement de l'excavation est alors décidé au mois de mai, pour mener des vérifications archéologiques et techniques complémentaires. Il permet de découvrir le mur de retour du bâtiment à l'Est, exceptionnellement bien
conservé. Il conserve en effet une élévation de près de 2 mètres de haut. Le comblement de la piscine atteint par
endroit une épaisseur d'un mètre, et comprend trois couches archéologiques successives liées à la phase d'abandon
de ces thermes. Elles contiennent essentiellement des fragments de démolition du bâtiment : mortier beige ou rose,
enduits muraux avec ou sans peinture, morceaux de dalles et de plinthes en calcaire et des tuiles de toiture (tegula,
imbrex).
L'excavation a enfin révélé d'autres structures médiévales et postmédiévales, notamment des vestiges de l'ancien
couvent des Dominicains, implanté à cet endroit au 17e siècle. Le mur de pignon de l'ancienne église y est encore
parfaitement visible. Des éléments de mobilier (monnaies, céramiques, ...) ont été récoltés dans la piscine et vont
nous renseigner sur la phase d'abandon de ces thermes publics antiques.
Informations Christophe Le Pennec, janvier 2014.
Sommaire des actualités
Sommaire des actualités
© Copyright 2014 Le Pennec Christophe. Tous droits réservés
Premiers vestiges découverts lors du creusement, en février 2013
Vue générale des vestiges et des 2
sondages archéologiques réalisés dans
le bassin, en mai 2013
Imposante maçonnerie antique, constituée
de mortier beige et rose (février 2013)
Sondage n°1 : Dallage en schiste au pieds
des marches de la piscine
Sondage n°2 : Le même dallage en schiste, visible à un autre endroit du bassin
A l'Est, le mur de retour des thermes conserve une élévation de 2 mètres