Actualités archéologiques à Vannes
2013
Page
d'accueil
Page
d'accueil
Place du général de Gaulle
Lors du creusement d'un container de tri sélectif, débuté fin février 2013, des structures maçonnées
en mortier beige et rose sont apparues. Elles s'avèrent être les vestiges de thermes publics de Vannes,
remontant à l'époque gallo-romaine, vraisemblablement une piscine. Large d'environ 2,90 mètres, le
bassin est délimité au Sud par une imposante maçonnerie dotée d'un cuvelage, et au Nord, par une
succession de marches. Deux sondages réalisés au fond du bassin ont révelé la présence d'un dallage,
de très belle facture, constitué de grandes plaques en schiste ardoisier bleu.
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, février-juillet 2013.
Rue du Maréchal Leclerc
Le creusement d'un nouveau container devant le n°18, a débuté en mars 2013. A cet endroit, le substrat
rocheux se présente sous l'aspect d'une arène granitique décomposée de couleur orange. De consistance
très meuble, la pelleteuse n'a donc eu aucune difficulté à y réaliser l'excavation. Plusieurs poches de terre
brune sont alors apparues en coupe et se sont révélées être un puits et deux grandes fosses de l'époque
gallo-romaine. Après déclaration des vestiges aux services de l'Etat, l'étude de ces vestiges et la fouille
des couches archéologiques menacées ont duré une semaine.
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, mars 2013.
Rue Léhélec
En novembre 2012, débute le creusement d'un container de tri sélectif, près de l'Ecole Sévigné. A 50 cm
sous la chaussée actuelle, les vestiges archéologiques sont parfaitement conservées et remontent au
Moyen Age.iges médiévaux. Il s'agit notamment.d'un mur en pierres sèches reposant sur un pavement.
Il est associé à de nombreuses couches dépotoir, qui contiennent des fragments de poteries antérieures
au 15e  siècle et des ossements animaux. Certains niveaux sont entièrement constitués de coquilles
d'huîtres. A 2 mètres de profondeur, est apparue une imposante chaussée formée de grandes pierres.
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, novembre 2012.
2013
2012
Rue de la Porte Poterne
Suivi archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, novembre 2012.
En octobre 2012, débute le creusement d'un container de tri sélectif, le long de la Halles des Lices. En
limite de tranchée, on peut observer les fondations du mur sud des anciennes écuries ducales du
Château de l'Hermine. Il a été fondé sur un substrat rocheux en forte pente d'Ouest en Est. Le profil du
terrain naturel affiche des anciennes traces d'extraction, sans doute médiévales. Il présente aussi une
pente prononcée vers le Sud jusqu'à une profondeur de plus de 2,50 mètres sous la chaussée actuelle.
La partie inférieure du comblement présente un lit de fragments d'ardoises de toiture épaisses.
2013
2012
Place Joseph Le Brix
Le creusement de ce container de tri sélectif débute en mai 2012. Le rocher naturel, visible sur les
quatre parois de l'excavation, présente d'étranges profils. La pente de la colline sensée descendre en
direction du Nord, est ici inversée. Par ailleurs, on observe à un angle, de très nets fronts de taille
verticaux. Le comblement inférieur de la fosse contient uniquement des tessons de céramiques
antiques. Il s'agit de toute évidence d'une ancienne zone d'extraction de pierre, pouvant remonter
à l'époque gallo-romaine.
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, mai 2012.
2012
2011
Rue de la Porte Prison
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, septembre 2011.
En septembre 2011, afin de passer de nombreux réseaux enterrés, une tranchée est ouverte sous le
passage piéton de la porte défensive. Elle laisse appraître toute une série de structures, jusqu'alors invisibles.
Il s'agit tout d'abord du seuil d'entrée et des marches de la grande salle de la tour sud. A cela s'ajoutent les
deux pivots de fixation du pont-levis piéton, parfaitement conservés, et des traces d'anciens chaînages de
la maçonnerie à la base de la porte de ville. Enfin, en partie basse, nous avons eu la surprise de découvrir
un magnifique et imposant collecteur qui devait servir à évacuer les eaux pluviales et usées de l'intra-muros.
Partie en construction
Cette toute nouvelle rubrique a pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre,
tant aux Vannetais, qu'aux autres visiteurs, l'actualité des vestiges archéologiques mis au jour
ces dernières années sur le territoire communal de Vannes (Morbihan).
En vous souhaitant de belles découvertes !
2011
© Copyright 2015  Le Pennec Christophe. Tous droits réservés
En octobre 2012, débute le creusement pour le remplacement de la conduite principale d'eau potable
devenue vétuste. Dans la tranchée, au pied de l'immeuble n° 17, une stratigraphie ancienne est apparue
sur une longueur de huit mètres. L'une des couches archéologiques  contient visiblement les restes
de démolition d'un mur antique, initialement recouvert d'une fresque polychrome. En partie menacée
par les travaux, une fouille ponctuelle est réalisée en février 2013. Malgré de mauvaises conditions
météorologiques, plusieurs dizaines de grands fragments de peinture murale ont pu être prélevés.
Rue des Vierges
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, octobre 2012 et février 2013.
Rue Brizeux
Dans le cadre de la politique de mise en valeur de l'enceinte fortifiée menée par la Ville de Vannes depuis
plusieurs décennies, un nouveau secteur a été pris en compte tout près de la porte Brizeux. Un décapage
mécanique est réalisé afin de retirer les remblais modernes venus combler l'ancien fossé défensif. La base
du rempart médiéval est apparue, formée d'une succession de lits de pierres anguleuses. Elle présente ainsi
une sorte de dégradé en escalier sur près de 1,30 mètre de haut. L'ensemble constitué néanmoins une
structure très compacte, par l'utilisation comme liant d'une argile jaunâtre. Au-delà, la base du rempart
montre encore un aspect très différent des précédents.
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, mai 2011.
Abords de l'Eglise Saint-Patern
Suivi et fouille archéologique Christophe Le Pennec, Ville de Vannes, septembre 2008.
2008