Même s'il est difficile aujourd'hui de savoir quelle pouvait être la topographie exacte de Vannes il y a 2000 ans,
nous possédons malgré tout un certain nombre de certitudes. Le paysage comprenait trois collines qui, à leur
point de jonction, formaient une dépression où devait se situer le port antique. Ces hauteurs existent toujours
et portent les noms de Boismoreau (au nord), La Garenne (au sud) et Le Mené (à l'ouest).

Le choix du site par les Romains ne relève pas du hasard. Il s'agit ici d'un fond de ria, schéma classique en
Armorique, et lieu propice à l'implantation de villes. C'est le passage obligé, la voie de circulation terrestre
la plus au Sud, mais aussi un point de pénétration maritime important par l'intermédiaire du Golfe du Morbihan.

C'est donc ici, à la jonction de ruisseaux avec la mer que l'on pouvait établir un pont, un gué. D'ailleurs, le nom
antique de Vannes, DARIORITVM, est d'origine celtique et comporte le suffixe gaulois " ritum ", qui signifie le gué.
Boismoreau
La Garenne
Le Mené
Choix du site par les Romains
Les origines gallo-romaines de Vannes
2000 ans d'histoire, 150 ans d'archéologie
© Copyright 2014  Le Pennec Christophe. Tous droits réservés
 
Emprise
de
50 hectares
Port
antique
A ce jour, deux collines semblent avoir connu une implantation gallo-romaine de
grande ampleur :
La colline de Boismoreau où se développe l'agglomération antique, fondée quelques années
avant notre ère sous le règne d'Auguste. D'une superficie de 50 hectares, cette ville ouverte
est abandonnée suite aux troubles survenus dans l'Empire durant la seconde moitié du 3e siècle.
Elle connaîtra néanmoins une réoccupation ponctuelle au cours du 4e siècle, en particulier
aux abords de l'actuelle église Saint-Patern.
La colline de la Garenne, très remaniée au Moyen Age, n'a pas livré à ce jour le moindre
vestige antique.
La colline du Mené voit l'édification du castrum antique (premier rempart urbain de Vannes),
à la fin du 3e siècle. De nombreux matériaux de construction sont récupérés sur les édifices
en ruine de l'ancienne agglomération du Haut-Empire.